petite frappe

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot composé de petit et de frappe.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
petite frappe petites frappes
\p(ə)tit fʁap\

petite frappe féminin

  1. (Péjoratif) Délinquant sans envergure ou occasionnel.
    • Un des informateurs du patron —[…]– nous a refilé un tuyau d'importance. Deux malfrats aguerris et une petite frappe en devenir ont eu vent de la prochaine opération « sac à dos ». — (François-Xavier Dillard, Un vrai jeu d'enfant, Fleuve Noir, 2012, chap.6)
    • Cyril Hanouna se comporte en fait comme une petite frappe ! (Jeanloup Sieff, États d’âme… et ta soeur !, Alternatives, Paris, 2000)
    • Idole des lycéens, Shaolin n’est en fait qu’une petite frappe qui deale de la drogue pour le compte de Cadillac , fils de la propriétaire d’une boîte disco locale. — (« The Get Down » : boîte à rythme par Audrey Fournier Le Monde du 16 août 2016)

TraductionsModifier

PrononciationModifier