Français modifier

Étymologie modifier

(XIXe siècle)  Composé de pleurozie et de doré.

Locution nominale modifier

Singulier Pluriel
pleurozie dorée pleurozies dorées
\plø.ʁɔ.zi dɔ.ʁe\
 
Détail de pleurozie dorée montrant les tiges rouges.
 
Tapis de pleurozie dorée.

pleurozie dorée \plø.ʁɔ.zi dɔ.ʁe\ féminin

  1. (Botanique) Espèce de mousse pleurocarpe répandue dans toutes les forêts boréales d’Eurasie et du Canada, reconnaissable à sa tige rouge et à ses rameaux courbes retombants.
    • Jan tendit le bras derrière lui et attrapa à l’aveuglette une poignée de mousse au coin de la façade, pour la brandir.
      – Et ça, qu’est-ce que c’est ?
      Pleurozie dorée, répondit Silvio en levant les yeux.
      — (Clarisse Derruine, Décomposition, Ker éditions, 2021)
    • L’hylocomie brillante est abondante (et même très abondante) dans les milieux forestiers, qu’elle privilégie comme habitat. Avec quelques-unes de ses congénères (la pleurozie dorée, l’hypne plumeuse et l’ébouriffe triangulaire), elle couvre le sol de la forêt boréale sur des milliers de kilomètres carrés. — (Carole Beauchesne, L’hylocomie brillante, parcdesfalaises.ca, 2023)
    • Au parterre, outre la régénération abondante de sapin, dominent le bleuet à feuilles étroites, le maïanthème du Canada et deux mousses, la pleurozie dorée et le polytric genévrier. — (Gildo Lavoie, Les réserves écologiques du Québec, Éditions MultiMondes, 2023, page 67)

Synonymes modifier

Hyperonymes modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

  Prononciation audio manquante. (Ajouter un fichier ou en enregistrer un avec Lingua Libre  )

Voir aussi modifier