porte-voix

Voir aussi : portevoix

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot composé de porter et de voix, littéralement « qui porte la voix ».

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
porte-voix
\pɔʁ.tvwa\
 
Un porte-voix. (sens n°1)

porte-voix \pɔʁ.tvwa\ masculin invariable (orthographe traditionnelle)

  1. Tuyau de métal, en forme de trompette droite et largement évasée, qui sert à porter la voix au loin.
    • Et comme un auto-car bondé d'Américains stoppait non loin de nous, il cria tout à coup, les mains en porte-voix. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Le mégaphone électronique a succédé au porte-voix.
  2. (Figuré) (Péjoratif) Personne qui n’exprime que des idées qui lui sont dictées par une autre personne ou un groupe.
    • Lundi, quatre nouveaux députés, élus à la fin juin, ont fait leur entrée aux Communes. Aussitôt dans leur siège, ils sont entrés dans le moule, celui de porte-voix. Trop heureux de poser une question, ils s’en sont tenus au message convenu par leur parti. — (Manon Cornellier, Le Devoir, 20 septembre 2014)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

sens 1

Quasi-synonymesModifier

sens 2

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier


Voir aussiModifier