Voir aussi : sért

FrançaisModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe servir
Indicatif Présent
il/elle/on sert
Imparfait
Passé simple
Futur simple

sert \sɛʁ\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de servir.
    • Il ne faut pas contremander les fêtes, cela a d’abord un intérêt industriel et commercial considérable et, en outre, cela sert mon projet. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Le Bouquet tragique, 1912, chapitre III)
    • Si vous aimez les sortilèges, venez par un beau clair de lune d’une nuit de mai évoquer la nixe de Vaucluse, et peut-être à votre appel la verrez-vous sortir de cet abîme de cristal qui lui sert de palais. — (Henri Blaze de Bury, Revue des Deux Mondes, 15 juillet 1874, page 261)
    • Ça sert à rien qu’il s’excite, m’sieur Ribourdoir… qu’il leur braille que son fils dans la camionnette, est mort au champ d’honneur… ils s’en contrebranlent les Ricains ! — (Alphonse Boudard, Le Corbillard de Jules)
    • Mais à sa grande surprise, la liste de présence dont elle se sert tous les jours est couverte de signes mystérieux auxquels elle ne comprend goutte. — (Pierre Barthelemy, Passeur de sciences, 2014)

PrononciationModifier



HomophonesModifier

AnagrammesModifier

TourangeauModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

sert \Prononciation ?\ masculin

  1. (Sens inconnu)
    • n’en faire que le sert
      • être coutumier du fait

RéférencesModifier