tourangeau

Voir aussi : Tourangeau

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir Tourangeau

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin tourangeau
\tu.ʁɑ̃.ʒo\
tourangeaux
\tu.ʁɑ̃.ʒo\
Féminin tourangelle
\tu.ʁɑ̃.ʒɛl\
tourangelles
\tu.ʁɑ̃.ʒɛl\

tourangeau \tu.ʁɑ̃.ʒo\

  1. (Géographie) Relatif à Tours, commune française située dans le département de l’Indre-et-Loire.
    • Notre fils n’a rien à voir avec un réseau de salafistes tourangeaux. — (Régis Guyotat, Piotr Smolar, « Trois Tourangeaux soupçonnés de djihadisme », Le Monde.fr, 30 novembre 2006)
  2. (Géographie) Relatif à l’ancienne région de la Touraine, en France.
    • L’esprit conteur, rusé, goguenard, épigrammatique dont, à chaque page, est empreinte l’œuvre de Rabelais, exprime fidèlement l’esprit tourangeau, esprit fin, poli comme il doit l’être dans un pays où les Rois de France ont, pendant long-temps, tenu leur cour. — (Honoré de Balzac, L’Illustre Gaudissart, 1832)
  3. (Géographie) Relatif à Touraine, secteur de la ville québécoise de Gatineau[1].

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

tourangeau \tu.ʁɑ̃.ʒo\ masculin singulier

  1. Langue d’oïl parlée en Touraine, presque disparue aujourd'hui.

NotesModifier

Le code de cette langue (tourangeau) dans le Wiktionnaire est tourangeau.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier