Voir aussi : serré

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Déverbal sans suffixe de serrer.
(Nom 2) Apparenté à sierra, de l’occitan serre.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
serre serres
\sɛʁ\
 
Une serre (3).
 
Serres de kétoupa pêcheur, que ce dernier peut mettre à profit pour attraper des poissons.

serre \sɛʁ\ féminin

  1. (Désuet) Action de serrer, résultat de cette action.
    • Donner une serre, serrer la main.
    • Il a la serre bonne, se dit d'un homme qui a le poignet vigoureux.
  2. (Viticulture) Pressurage ; produits successifs du pressurage.
    • Le vin de première serre contient plus d’alcool que le vin de traite lui-même il est aussi plus riche en matières colorantes et en principes acides, mais moins agréable à boire que le vin de goutte, grâce un excès d'acide qui assure sa conservation.— (Louis Caille, Petit traité de l’art de faire le vin dans les départements du sud-est de la France, 1892, page 53)
    • Dans la préparation du Champagne on appelle première serre, deuxième serre, etc.
  3. (Agriculture) Lieu clos et transparent où l’on cultive des plantes craignant le gel.
    • Il existe une annexe à la serre principale, c'est également une serre froide, composée de deux compartiments parallèles et conjugués. On y remarque un fort Phœnix canariensis en bac, un Phœnix spinosa, un Livistona australis, un beau Sabal Adansoni, un beau Cibotium Schiedei, une belle touffe de Bambusa Thouarsii, des Cactées géantes, une belle collection d’Agaves, un Dracœna Brownnii, un fort Livistona chinensis. Cette serre communique avec la serre à Camélias, qui renferme une belle collection de ces plantes ; on y remarque quelques forts spécimens. Tous les Camélias sont cultivés en pleine terre. À côté des serres monumentales se trouvent deux serres où sont hivernées des plantes d’orangerie et surtout de fort exemplaires d’Agaves, ainsi qu'une belle collection d’Agaves hybrides obtenus dans les cultures du parc de la Tête-d'Or. Le groupe des petites serres de collections forme un carré d’environ 4,000 mètres. Il est composé de trois serres principales : une serre chaude, une serre tempérée et une serre froide, orientées de l’est à l’ouest. La serre chaude se trouve au midi du carré, la serre tempérée au milieu et la serre froide au nord.— (Joseph Paquet, Les Serres du parc de la Tête d’or à Lyon in Annales de la Société d'horticulture de la Haute-Garonne, 1904, page 135)
    • Dès le lendemain matin nous nous présentons chez l'horticulteur Lemoine, qui […] se fait un plaisir de nous faire visiter ses serres, ses jardins. Que de merveilles! grands dieux! — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • Elle dit que les serres étaient des couvents d’où sortaient des fleurs plus sages, plus froides, plus dociles aussi que les fleurs qui s’ouvrent au plein air des saisons. — (Louise de Vilmorin, Madame de, Gallimard, 1951, réédition Folio, page 44)
    • Retirer, sortir les orangers de la serre ; les rentrer dans la serre.
    • Serre chaude, serre où l’on entretient une température permettant d’obtenir des fruits ou des légumes avant la saison, et de conserver des plantes exotiques qui ne supportent pas notre climat.
    • On n’obtient ce fruit-là que dans la serre chaude.
    • Un fruit de serre chaude.
    • On est dans cet appartement comme dans une serre chaude.
    • Le château de Michel Pacha est entouré d’un jardin planté d’essences exotiques et de palmiers, avec escaliers à double volée, exèdres à degrés, kiosque-belvédère en forme de tempietto, volières, serres, nymphées, fontaines et édicules de rocaille à la marseillaise. — (Bernard Toulier, auteur de l’avant-propos de Tamaris entre Orient et Occident de Nathalie Bertrand, 2003, Actes Sud)
    • Culture en serre chaude, se dit de procédés artificiels dont on se sert pour hâter l’éclosion de talents auxquels on ne laisse pas le temps de se développer naturellement.
    • C’est un fruit de serre chaude.
  4. (Zoologie) Pied des oiseaux de proie, (main en fauconnerie).
  5. (Marine) (Vieilli) Pièce de la charpente d'un bateau, bordage intérieur appelé aussi vaigre.
    • Serre-bauquière, celle placée immédiatement au-dessous de la bauquière.
    • Serre-gouttière, celle placée au-dessus de la fourrure de gouttière, pour seconder l'effort de cette ceinture.
    • Serres de mât, pièces de bois qu'on met au pied des mâts pour les affermir.
  6. (liégeois) (Charbonnage) Massif de houille laissé en place lors du déhouillage[1].
    • Entre les Chantiers (d’Abattage), on laissait subsister des serres, ou piliers abandonnés, d’une épaisseur de 4 toises (environ 8 m), c’est-à-dire des massifs de charbon volontairement inexploités afin de servir de soutènement aux galeries.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
serre serres
\sɛʁ\

serre \sɛʁ\ féminin

  1. Crête étroite, longue de plusieurs kilomètres, faisant partie d'un relief de hauteurs isolées par des vallées parallèles découpant un plateau.
    • Les serres cévenoles.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe serrer
Indicatif Présent je serre
il/elle/on serre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je serre
qu’il/elle/on serre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
serre

serre \sɛʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de serrer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de serrer.
    • Si un Serin a le flux de ventre, ce qui se voit facilement lorsque, tout débiffé, il remue et serre sa queue, et que sa fiente est liquide, dans ce cas il faut lui déplumer la partie qui avoisine l’anus,et le lui graisser d’huile d’amende douce ou de beurre frais, et ensuite lui donner de la graine de laitue et de melon mondé pendant quatre ou cinq jours. — (François Nicolas Martinet, Histoire des oiseaux, volume 1, 1790, page 19)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de serrer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de serrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de serrer.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin serra. (1121-34) serra.

Nom commun Modifier

serre \Prononciation ?\ féminin

  1. Scie, poisson-scie.

VariantesModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

serre \ˈsɛrːe\

  1. Troisième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif de sarrañ/serr/serrañ/serrezh/serriñ.

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
serra
\ˈsɛr.ra\
serre
\ˈsɛr.re\

serre \ˈsɛr.re\ féminin

  1. Pluriel de serra.

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin serra.

Nom commun Modifier

serre \Prononciation ?\ féminin

  1. (Géographie) Serre, crête de montagne.

RéférencesModifier