Voir aussi : Talon, talón

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin talus (« cheville du pied », « talon », « osselet (pour jouer) », «  »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
talon talons
\ta.lɔ̃\
 
Planche anatomique du pied, le talon (1 et 2) est sur la droite.
 
Botte à talon (3) haut

talon \ta.lɔ̃\ masculin

  1. (Anatomie) Partie postérieure du pied.
    • Il a le talon écorché.
    • S’asseoir sur ses talons.
    • On disait qu’Achille ne pouvait être blessé qu’au talon.
    • On peint Mercure avec des ailes aux talons.
    • Montrer les talons, s’enfuir.
    • Avoir des ailes aux talons, s’enfuir rapidement.
    • On lui a fait montrer les talons.
    • Tirer des soupirs de ses talons, s’efforcer de soupirer pour avoir l’air affligé.
    1. Se dit également en parlant de certains animaux.
      Ce cheval a les talons hauts, les talons bas, est relevé de talon, bas de talon.
      La distance du talon du cerf aux os ou ergots sert à connaître son âge.
  2. (Équitation) (Par métonymie) Éperon.
    • Serrer les talons, pincer les deux talons.
    • Ce cheval est bien dans les talons, il est sensible à l’éperon, il y obéit, il le craint.
    • Promener un cheval dans la main et dans les talons, le gouverner avec la bride et l’éperon.
  3. (Vêtement) Partie d’une chaussure sur laquelle pose le derrière du pied.
    • Il y en avait même qui portaient, sous leur talon, une épaisse rondelle de caoutchouc, tenue en place par une croix de métal que traversait une vis nickelée. C’était le « talon tournant », le comble du luxe moderne. Ce talon imprimait dans la poussière une sorte de médaille, avec cette croix en relief au milieu. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, pages 320-321)
    • Les souliers seuls [des Arabes et des Juives de Tunis] sont communs : de petits souliers trop courts de moitié, ce qui met le talon sous le milieu du pied. Cette mode, au bout d’un certain temps, enfle les chevilles, et rend la jambe presque difforme. — (Eugène Blairat, Tunis : Impressions de voyages, 1891)
    • Mais super, super catholique pratiquante : les scouts, les rallyes, les premières communions, les jupes bleu marine, les cols Claudine, les talons plats, les madeleines confectionnées pour les vendre à la kermesse de monsieur le curé. — (William Rejault, Tous ces jours sans toi, Plon, 2010)
    • Elles sont là, placées au premier rang pendant les défilés, […]. Toutes ces rédactrices brindezingues qui arrivent en chaloupant sur leurs talons... — (Marc Lambron, Théorie du chiffon, éd. Grasset, 2009, séquence 4)
  4. (Vêtement) (Par métonymie) Chaussure équipée d’un talon haut.
    • Je passe en revue les ballerines, les talons, les slippers et les tennis, mais rien ne retient mon attention. — (Sarai Walker, (In)visible, traduit de l’anglais américain par Alexandre Guégan, Gallimard, 2017, page 264.)
  5. (Par analogie) Fer dont est garnie la partie inférieure d’une hallebarde, d’une pique, d’un esponton, etc.
  6. (Par extension) Partie inférieure ou postérieure de certaines autres choses.
    • Le talon d’une pipe, La petite saillie qu’on laisse au bas du godet d’une pipe.
    • Le talon d’une lame de couteau, de rasoir, La partie inférieure de la lame qui s’appuie sur le manche.
    • Le talon d’un bâtiment, l’extrémité de la quille, du côté de l’arrière.
    • Le navire donna un coup de talon en passant sur cet écueil.
  7. (Ornement) Sorte de moulure qui est composée d’une partie concave surmontée d’une partie convexe.
    • talon droit, talon renversé.
  8. (Cartes à jouer) Ce qui reste de cartes, après qu’on a distribué à chacun des joueurs le nombre qui lui en revient.
    • Il manque une carte dans le talon, au talon.
  9. (Finance) Partie d’un carnet à souche souvent marquée d’un chiffre ou d’une vignette, dont on détache le feuillet mobile ou volant.
    • Le talon d’un chèque, d’un mandat.
  10. (Billard) Extrémité de la queue côté manche.
  11. (Marine) Extrémité arrière de la quille, au bas de l’étambot.
  12. (Cartographie) Prolongement d’une échelle graphique en deçà de son origine, gradué en sens inverse selon une subdivision de l’unité choisie[1].
  13. (Familier) Dernière tranche d’un aliment qu’on a découpé.
    • Il ne faut pas vendre mais éventuellement offrir le talon d’un pâté.

Apparentés étymologiquesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • talon sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. « Glossaire de cartographie », dans le Bulletin du Comité Français de Cartographie, mars-juin 1990, nos 123-124, Paris (2e édition), ouvrage placé sous licence CC BY-SA 4.0 et intégré au Wiktionnaire grâce à un don du Comité Français de Cartographie.

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin talus.

Nom commun Modifier

talon \Prononciation ?\ masculin

  1. (Anatomie) Talon.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin talus (« cheville du pied », « talon », « osselet (pour jouer) », «  »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
talon
\ˈtæ.lən\
talons
\ˈtæ.lənz\

talon \ˈtæ.lən\

  1. (Zoologie) Griffe.
    • Each of these fingers was tipped by a talon-like 8 inch claw.
      Chacun de ces doigts avait une griffe de 8 pouces ressemblant à une serre.
  2. (Zoologie) Serre.
    • The eagle came home, bearing a young lamb in her talons.
      L’aigle revint chez elle, transportant un jeune agneau dans ses serres.

PrononciationModifier

FinnoisModifier

Forme de nom commun Modifier

Déclinaison
Cas Singulier Pluriel
Nominatif talo talot
Génitif talon talojen
Partitif taloa taloja
Accusatif talo [1]
talon [2]
talot
Inessif talossa taloissa
Élatif talosta taloista
Illatif taloon taloihin
Adessif talolla taloilla
Ablatif talolta taloilta
Allatif talolle taloille
Essif talona taloina
Translatif taloksi taloiksi
Abessif talotta taloitta
Instructif taloin
Comitatif taloine- [3]
Notes [1] [2] [3]

[1]

  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive dont le sujet est la troisième personne
    du singulier sans aucun pronom.
  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive passive.
  • Dans toutes les phrases passives à n’importe
    quel mode.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la deuxième personne du singulier, ou la
    première ou deuxième personne du pluriel.

[2]

  • Dans les phrases actives positives aux modes
    indicatif, conditionnel ou potentiel.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la troisième personne du singulier ou du
    pluriel.

[3]

talon \ˈtɑlon\

  1. Génitif singulier de talo.
  2. Accusatif I singulier de talo.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

talon \Prononciation ?\ masculin

  1. (Cartes à jouer) Talon.
  2. (Finance) Souche, talon.

SynonymesModifier

cartes à jouer
finance

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 66,2 % des Flamands,
  • 31,5 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

Du français talon, apparenté à talár.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif talon talony
Vocatif talone talony
Accusatif talon talony
Génitif talonu talonů
Locatif talonu talonech
Datif talonu talonům
Instrumental talonem talony

talon \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. Talon aux cartes.

RéférencesModifier