Voir aussi : resté, řešte

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de rester.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
reste restes
\ʁɛst\

reste \ʁɛst\ masculin

  1. Ce qui demeure d’un tout, d’une plus grande quantité ; ce qui subsiste d’une chose passée, tant au sens physique qu’au sens moral.
    • Eu effet, quand les grandes choses humaines s’en vont, elles laissent des miettes, des frusteaux, dirait Rabelais, et la Noblesse française nous montre en ce siècle beaucoup trop de restes. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Les restes de ces bois immenses sont encore visibles aux environs du beau château de Wentworth, du parc de Warncliffe et autour de Rotherham. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • A gauche, sur une hauteur boisée dominant la vaste plaine qui s'étend du côté de Dole, les ruines de la tour de Vadans donnent un reste de poésie guerrière à tout cet horizon. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, page 13)
    • Nanou avait appris à « faire chabrol ». Il était revenu triomphant et à table, proposait à Papa, entre hommes, de mettre du vin dans le reste de leur soupe respective. — (Odile Marcel, Une éducation française, Presses Universitaires de France, 2015)
    • J’emploierai le reste de ma vie à vous prouver ma reconnaissance. — J’ai fait ce matin une grande partie de ma tâche, ce soir je ferai le reste.
  2. Autre partie d'un tout.
    • L’arrivée du steamer est une fête pour les marchands danois exilés dans cette localité, qu'aucun fil télégraphique ne relie au reste du monde ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 34)
    • Ce n'est pas parce qu'on s’habille en L.A. Gear et qu'on s’injecte de la silicone qu'on est plus porté sur le crime que le reste de la population. — (Kyra Davis, Sexe, meurtres et cappuccino, Harlequin, 2007)
  3. (En particulier) (Au pluriel) Ce qui ne fut pas mangé dans un repas.
    • Elles mangent des sandwichs, des wraps et des chips, rient avec leurs collègues et amis, qui sont parfois au bout du fil. Et visiblement désopilants. Des écureuils et des pigeons attendent qu'on leur donne les restes. — (Justin Cartwright, Au paradis par la voie des eaux, traduit de l'anglais par France Camus-Pichon, Éditions Jacqueline Chambon (Actes Sud), 2017, chapitre 8)
  4. (En particulier) (Familier) Le solde d'une transaction monétaire.
    • Voilà une pièce de vingt francs, payez-vous et rendez-moi le reste.
  5. (En particulier) Ce qui reste d’une personne après sa mort; son cadavre, ses ossements, ses cendres.
  6. Ce qui est encore à faire, à dire après avoir commencé.
  7. Petite quantité ou légère trace qui existe encore ou qui persiste.
    • J’ai encore un reste d’espoir. — Elle a gardé pour lui, malgré son abandon, un reste de tendresse.
  8. (Mathématiques) Nombre ou grandeur constituant l’un des résultats d’une division et qui est la partie non divisée du dividende ayant une valeur absolue inférieure à celle du diviseur.
  9. Ce que quelqu’un a abandonné ou refusé.
    • Il n’a eu que mon reste, que mes restes.
    • Je ne veux pas de vos restes.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe rester
Indicatif Présent je reste
il reste
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je reste
qu’il reste
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
reste

reste \ʁɛst\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de rester.
    • Et je me rends à tes raisons : je reste jusqu’à demain matin, à reconsidérer les agréments de la vie aux champs. — (Amanda Cross, L’affaire James Joyce, traduction de R.M. Vassallo-Villaneau, 1992, chapitre deux)
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de rester.
    • Cette panoplie de données objectives et quantifiées permet de dépasser largement l’approche intuitive, pifométrique et incertaine qui reste la plus souvent celle de la psychologie historique. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 50)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de rester.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de rester.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de rester.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • reste sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

LatinModifier

Forme de nom commun Modifier

reste \Prononciation ?\

  1. Ablatif singulier de restis.

SuédoisModifier

Forme de verbe Modifier

reste \Prononciation ?\

  1. Forme dérivée de resa.