constituer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin constituere.

Verbe Modifier

constituer \kɔ̃s.ti.tɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Concourir, avec d’autres éléments, à former une chose en un tout ou l’essence d’une chose.
    • Les habitants passagers des garnis qui constituent la population nomade de Paris ne représentent malheureusement pas à eux seuls la population misérable. — (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, page 231)
    • Les grands festivals annuels en Bretagne constituent les vitrines de promotion de toute cette culture populaire : le FIL de Lorient, la Cornouaille de Quimper, la Lune de Landerneau, les Étonnants voyageurs de Saint-Malo, les (nouvelles) Vieilles charrues de Carhaix et son salon du livre bratin, également en plein développement. — (Yves Guilloux, Le triskell et l’écharpe, 2004, page 71)
    • Les grands floes épais mis en liberté sont usés par la friction, rongés par les mouvements de la mer et par le dégel, ils constituent fréquemment des masses aux formes bizarres et élégantes d'une glace bleue-verdâtre très dure. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Ces récifs marqués P.D. sur les cartes constituent un grand danger pour les navigateurs, car leur position est indéterminée. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ainsi la Bruyère Callune, la Fougère aigle, le Genêt à balai et le Genévrier commun se répétant à l’infini sur un vaste espace constituent une « formation » appelée « lande ». — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 101)
    • Le jaune d’œuf contient des lipides, des protéines, des glucides, des minéraux, des vitamines et de l’eau. L’eau constitue 48 % de la masse totale du jaune. — (Reproduction des animaux d’élevage, Educagri, 2005, page 348)
  2. Établir quelqu’un dans une situation légale.
  3. Établir une chose d’une façon fixe, définitive.
    • Constituer une rente, une pension. - Constituer une dot, constituer telle somme, tel héritage en dot.
  4. Organiser, former.
    • Il s’agit de se tenir à l’affut des affaires, de les suivre de près, de constituer des dossiers sur chacun des as de la finance tripatouillarde, d’étudier leurs faiblesses et même leurs vices. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 183-184)
    • Selon l'usage solidement établi autrefois, les marqueteurs se sont immédiatement constitués en corporation. Celle-ci était fortement organisée, l’amîn et le mohtasseb disposaient de pouvoirs certains et incontestés. — (Jacques Sibony, Essaouira et sa marqueterie de Thuya, Marsam Editions, 2004, page 21)
  5. Vérifier les pouvoirs et nommer le bureau, en parlant d’une assemblée.
    • L’assemblée est constituée. - Les députés du tiers état se constituèrent en assemblée nationale.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

InterlinguaModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

constituer \kɔ̃.sti.tɥe\ (voir la conjugaison)

  1. Constituer.