Français modifier

Étymologie modifier

(XVIe siècle) Verbe dérivé de organe, avec le suffixe -iser ; le latin médiéval organizare signifiait « jouer d'un instrument de musique » de là le moyen français organiser « jouer de l'orgue », attesté au quatorzième siècle → voir organum et orgues.

Verbe modifier

organiser \ɔʁ.ga.ni.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Disposer les parties d’un corps pour les fonctions auxquelles il est destiné.
    • Au niveau du siège du dépôt tuberculeux, le périoste se détache de l’os, s’injecte, s’enflamme et fournit de l’exsudation plastique, qui peut s’organiser en substance osseuse. — (Pierre-J. Haan, Abrégé de pathologie chirurgicale, 1863, page 77)
    • La Nature ou la Conscience est admirable dans la formation des corps qu’elle organise.
    • Les êtres ou les corps organisés sont les animaux et les végétaux ; les minéraux ne sont pas des êtres organisés.
  2. (Sens figuré) Donner à un établissement quelconque une forme fixe et déterminée, en régler le mouvement intérieur.
    • Souvent les familles éprouvent le besoin de marquer néanmoins par des festivités l’existence de leur rejeton, et alors elles organisent ce que l’on appelle ici un baptême civil. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Pour confondre à tout jamais les « ennemis du Christ », Louis IX accepta d’organiser, en 1240, une controverse solennelle sur le Talmud. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Organiser une armée, un tribunal, un ministère, une administration.
    • Un corps, un établissement, une manufacture qui commence à s’organiser.
  3. (Par analogie) Régler de façon déterminée
    • Les gazelles et les outardes ne manquent pas non plus, mais il faudrait organiser des battues pour s'en emparer. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 123)
    • Or, dès que la paix fut signée, les Anglais organisèrent des courses et des rallye-paper auxquels le général Codrington lui-même ne dédaignait pas de prendre part. — (Jacques Silvestre de Sacy, Le maréchal de Mac Mahon, duc de Magenta (1808-1893), Paris : Éditions Inter-Nationales, 1960, chap. 12)
    • La chose était à ce point orchestrée que, la nuit où les deux tribus ont failli se désentripailler, un blanc organisait la marche des Laris sur Poto-Poto, et un autre celle des M’Bochis sur Bakongo. — (Jacques Bourderon, Corrida à Brazza, Denoël, 1965, chapitre III, page 18)
    • Le Comité des fêtes organise un grand méchoui dimanche 31 juillet à partir de 12 h, place de l’église à Authon. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 16 juillet 2022, page 15)

Dérivés modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

Du verbe to organise.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
organiser
\Prononciation ?\
organisers
\Prononciation ?\

organiser \Prononciation ?\

  1. (Royaume-Uni) Organisateur.

Variantes orthographiques modifier

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier