quelconque

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Du latin qualiscumque, « n’importe quel ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
quelconque quelconques
\kɛl.kɔ̃k\

quelconque \kɛl.kɔ̃k\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Quel que ce soit ; quel qu’il soit, quelle qu’elle soit. — Note : Employé avec la négation, il se place toujours après le nom.
    • Notons que le terme association a été très mal choisi. Il n’implique pas que les plantes se prêtent une aide quelconque. En général, elles sont concurrentes. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 114)
    • Il ne lui est demeuré chose quelconque.
    • Il n’a mal quelconque.
    • Il n’y a homme quelconque qui ne sache cela.
    • Il n’y a raison quelconque qui puisse l’y obliger.
    • Il n’y a pouvoir quelconque qui m’obligeât à cela.
    • (Droit) Nonobstant opposition ou appellation quelconque.
  2. (Didactique) Quel qu’il soit, quelle qu’elle soit. — Note : Il a alors un pluriel.
    • Voit-elle la grimace agonisante d’un membre quelconque de la famille Kinck […] ? — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • — Signer des bons, je veux bien, mais des bons de quoi ?
      — Des bons pour les voitures, pour les lampes, pour de l’huile, du papier, pour toutes choses généralement quelconques, pardi ! comme ça se fait toujours en révolution !
      — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
  3. (Familier) Qui est ordinaire, sans caractère particulier ou sans distinction.
    • Ensuite quatre girls anglaises, des sisters quelconques, vinrent danser un pas de gigue, compliqué de cake-walk et de matchiche. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges ou les Amours d’un Hospodar, 1907)
    • La Terre n'est pas une planète quelconque ! — (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince, 1943)
    • Michel-Charles n’est pas un grand homme. Je le définirais comme un homme quelconque, si l’expérience ne nous apprenait qu’il n’y a pas d’homme quelconque. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 148)
    • De tels sourires naissent parfois d’un respect exagéré pour les grandes figures de l’histoire : on s’imagine mal que les descendants des descendants de ces gens-là puissent être aussi quelconques que ce monsieur qui nous parle. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 314)
    • Je commande un pastis, et je promène mon œil dans la salle. Rien que de très ordinaire : au bout du comptoir, un client quelconque joue au 421 avec une brune au décolleté vertigineux. — (Roger Borniche, L'indic, Grasset, 1977, chapitre 11)
    • C’est un homme très quelconque.
    • Ce livre est quelconque.

AbréviationsModifier

  • qcq (Mathématiques)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier