Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français tousjours. S’est écrit autrefois toûjours.

Adverbe Modifier

Invariable
toujours
\tu.ʒuʁ\

toujours \tu.ʒuʁ\ invariable adverbe de temps

  1. En tout temps, continuellement, sans cesse, sans relâche, sans fin.
    • C’est une source qui coule toujours.
    • Nous n’étions encore que deux enfants
      Deux cœurs neufs à leur printemps
      Éclairant mon ciel comme un soleil
      Il fit naître des merveilles.
      Si les jours, depuis, ont dû passer
      Je n’ai pas oublié
      Et je sais que cet amour
      Peut durer toujours.
      Bel amour
      Tendre amour
      Oui
      Tu me suivras toujours
      Si les jours, depuis, ont dû passer
      Je n’ai pas oublié
      Car je sais que cet amour me suivra toujours.
      — (Robin des Bois, 1973)
  2. Le plus souvent ; habituellement ; ordinairement.
    • D’ailleurs, ce qui est particulier à la politique de l’histoire sainte, c’est que, chaque fois qu’un personnage marquant fait quelque chose de mal, c’est toujours le pauvre peuple qui écope. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 131, Fischbacher, 1896)
    • Il est interrompu par la venue de Claudette, plus sémillante que toujours, la tétance brandie sous un teeshirt représentant un tigre mordoré en train de feuler comme un con. — (Frédéric Dard, San-Antonio : La pute enchantée, éd. Fleuve noir, 1982, chap. 6)
    • Il est toujours en bonne compagnie. — On le trouve toujours occupé. — Il est toujours en colère. — Il est toujours gai, toujours de bonne humeur.
  3. Comme par le passé.
    • Il l’aime toujours. — Elle est toujours aussi belle. — Il est toujours le même.
  4. Sans exception, en toute rencontre, en toute occasion.
    • Les plus grands esprits ne sont pas toujours les plus agréables.
    • Les beautés les plus régulières ne sont pas toujours celles qui plaisent le plus.
  5. En attendant, cependant, néanmoins, du moins, en tout cas.
    • Je vous suivrai de près, allez toujours. — Prenez toujours cela à compte.
    • Hélas! dit-il, ma belle dame, quand je vous accorderais sa grâce, mon indulgence ne servirait de rien. Il faut qu'elle soit signée de trois autres de mes confrères. — Signez toujours, dit Almona — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XIII. Les rendez-vous, 1748)
  6. De toute façon.
    • Ça peut toujours servir.
    • C'est toujours ça de gagné.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « toujours [tu.ʒuʁ] »
  • (Région à préciser) : écouter « toujours [tu.ʒuʁ] »
  • (Région à préciser) : écouter « toujours [tu.ʒuʁ] »
  • France (Paris) : écouter « toujours »
  • France (Massy) : écouter « toujours »

Voir aussiModifier

RéférencesModifier