Voir aussi : mouluré

Étymologie

modifier
(1549) molleüre, 1423 ; mollure, XVIe ; de mouler, l'ornement répété semblant être moulé sur un modèle identique.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
moulure moulures
\mu.lyʁ\
 
Illustration de la moulure d’un arc. (1)
 
Illustration d’une moulure sur un châssis de fenêtre en menuiserie. (2)

moulure \mu.lyʁ\ féminin

  1. (Architecture, Taille de pierre) Nom générique de chacune des parties plus ou moins saillantes d’une surface, qui servent d’ornement courant dans un ouvrage d’architecture.
    • J’avais joué, tout enfant, dans les ruines de Saint-Jean de Soissons ; j’avais réjoui mes yeux aux fantaisies de toutes ces moulures, qui semblent des fleurs pétrifiées, …. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • La moulure E est une scotie, nommée rond creux ou nacelle ; elle sert aux bases des colonnes Ionique, Composite & Corinthien, pour faire opposition aux tores qui sont des moulures convexes ; ce qui forme une agréable diversité lorsqu'elles sont séparées par des listeaux ; […]. — (Charles Dupuis, Traité d'architecture, comprenant les cinq ordres des anciens, part. 1, 1782, page 16)
    • J’entrais dans la pièce, admirais les moulures des hauts murs d’un rose pâle, exceptionnellement colorés par le lampadaire à la lumière rose-orangée qui diffusait son atmosphère tamisée tout autour de nous. — (Axelle Bessière, Sous le ruban rouge, tome I, 2015, page 632)
  2. (Par analogie) (Ornement) Ces mêmes parties, en parlant des ouvrages de menuiserie.
    • De toutes les belles mosaïques, moulures, sculptures, peintures sur bois qui l’ornaient, il ne reste qu’un monceau de débris informes, noircis par l’incendie et achevant de se désagréger sous l’action de la pluie et du vent. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 45)
    • Plusieurs petites moulures du bois de lit Henri II étaient décollées, et réunies avec soin dans un vide-poche de bronze doré qui ornait la cheminée. — (François Mauriac, Le Nœud de vipères, Grasset, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 123)
  3. (Par extension) (Électricité) Baguette, plus ou moins ouvragée, creusée de rainures, pour y dissimuler les fils conducteurs d’électricité.
    • Les fils conducteurs ne sont pas apparents, ils sont entièrement placés dans des moulures de bois et hors d'atteinte de tout contact extérieur. L’emploi de moulures a le grand avantage de permettre la suppression absolue des clous cavaliers ordinairement employés pour fixer les fils. — (Am. Vernes, « L'éclairage électrique des ateliers de la Librairie Hachette », dans La Lumière Électrique : Journal universel d’Électricité, n° 46 du samedi 15 novembre 1884, Paris, tome 14 (6e année), 1884, p. 259)
    • Mais, comme on n'est pas toujours prévenu à temps du danger, qu'un fil peut rougir derrière une tenture ou dans une moulure sans qu'on en soit immédiatement averti, on a dû imaginer des interrupteurs automatiques coupant spontanément le courant dès que les conducteurs s'échauffent d'une manière dangereuse par suite d'un afflux subit de courant, d'un court circuit, etc. — (Lazare Weiller & Henry Vivarez, Traité général des lignes et transmissions électriques, chap. 36 : Canalisations de lumière électrique, Paris : chez G. Masson, 1892, p. 571)
    • Une moulure clouée sur le mur soutient les prises de courant posées dans les pièces. — (Dominique Coudekerque, D'amour et de guerre, Editions Albatros, 1990, chap. 4)

Dérivés

modifier

Hyponymes

modifier

Traductions

modifier

Forme de verbe

modifier
Voir la conjugaison du verbe moulurer
Indicatif Présent je moulure
il/elle/on moulure
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je moulure
qu’il/elle/on moulure
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
moulure

moulure \mu.lyʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe moulurer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe moulurer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe moulurer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe moulurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe moulurer.

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • moulure sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier