prédelle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1873) De l’italien predella (« partie inférieure d'un tableau d'autel ») mot germanique issu du lombard *pretil, gothique *bridilô (« petite planche »), voir bredouille en français et Brett (« planche ») en allemand.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
prédelle prédelles
\pʁe.dɛl\
 
Prédelle du retable d'Isenheim

prédelle \pʁe.dɛl\ féminin

  1. Partie inférieure dʼun retable, habituellement divisé en petits panneaux peints ou sculptés, représentant diverses scènes.
    • Devant la prédelle de Fra Angelico que j'aime tant (alors que le tableau qui la surmonte me paraît confus et sans profondeur) je lui expliquais les différentes scènes dont le sens est loin d'être évident. — (Green, Journal, 1945)
    • Mais il arrive que le tableau soit présenté à lʼenvers, le sermon aux oiseaux se trouvant ainsi à gauche: lʼordre chronologique des scènes de la prédelle nʼest alors plus respecté. — (Marie Blawin, François dʼAssise: Chemins et haltes dans Paris, 2011)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • prédelle sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier