FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1260) Du latin reputare (« compter, évaluer »).

Verbe Modifier

réputer \ʁe.py.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Estimer, présumer, croire, considérer comme.
    • Ce grand homme incompris vient alors chez nous, nous le réputons grand homme, nous le saluons avec respect, […] — (Honoré de Balzac, L’Illustre Gaudissart, 1832)
    • La loi répute actes de commerce : 1° Tout achat de biens meubles pour les revendre. — (Article L110-1, Code de commerce France, 2008)
    • Avant la généralisation des plumes métalliques, les plumes d'oie préparées à Auvillar étaient réputées. Mais allons nous pour ressusciter Auvillar réadopter la plume d'oie? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Parfois, est réputé alphabète celui qui sait lire et écrire son nom. Ces critères assez simplistes se reflètent encore parfois, de nos jours, soit dans les programmes d’alphabétisation, soit dans la détermination des dimensions du problème de l’analphabétisme. — (Fathi El-Rashidi, Aspects humains du développement, Institut international des Sciences administratives, 1970, page 65)
    • Les protéines du blanc d’œuf sont réputées pour leurs propriétés foisonnantes (ovalbumine) et stabilisantes de mousse (ovomucine, globuline et lysozyme). — (Nathalie Nathier-Dufour, Les œufs et les ovoproduits, Éditions Educagri, 2005, page 39)

DérivésModifier

HomophonesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier