résistancialisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1987) Dérivé de Résistance avec le suffixe -isme, néologisme créé par l’historien français Henry Rousso. La variante résistantialisme, avec un « t », avait été inventée par l’abbé Jean Marie Desgranges, authentique résistant, pour critiquer les faux résistants à la fin de la Seconde Guerre mondiale. À partir de 1951, le mot fut utilisé dans les milieux issus du vichysme pour dénoncer l’exploitation politicienne de l’épopée de la Résistance par des partis politiques mais aussi parfois pour dénigrer la Résistance elle-même.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
résistancialisme résistancialismes
\ʁe.zis.tɑ̃.sja.lism\

résistancialisme \ʁe.zis.tɑ̃.sja.lism\ masculin

  1. (Histoire) Vision de l’Histoire de France selon laquelle les Français auraient unanimement et naturellement résisté au nazisme et au vichysme depuis le début de la Seconde Guerre mondiale.

Apparentés étymologiquesModifier

→ voir résistance

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier