refaçonner

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de façonner avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

refaçonner \ʁə.fa.sɔ.ne\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Façonner à nouveau, changer la forme de.
    • Et la brave charcutière qui dépeçait et refaçonnait du porc à longueur de commande ne put en supporter davantage ; elle pensa « Mon Dieu » et s’abattit sur le sol. — (Michèle Ressi, Le mort du bois de Saint-Ixe, Fayard, 1973)
    • Mrs. Abbott lui avait confié la robe de mariée de la vieille Lady Evelyn afin de la refaçonner pour Cicely. — (Patricia Wentworth, La trace dans l’ombre, traduction de Corine Derblum, chapitre 5)
    • Au petit jour, l'homme se « recocarde » et se refaçonne. (site blog.aufeminin.com)
    • « Vous êtes comme vous êtes, M., on ne va pas vous refaire », a-t-elle en effet déclaré, à l’endroit de mon fils, dans un délire cauchemardesque de voir la justice, que cette magistrate embrasse sans faille, façonner, refaçonner l’humain à son image. — (Pascal Maillard, « Moi, mère d’un Gilet jaune exclu de la communauté des citoyens  », article paru sur blogs.mediapart.fr le 9 janvier 2019 ; consulté le 28 mars 2020)

TraductionsModifier

PrononciationModifier