Étymologie

modifier
(Verbe 2) De l’anglais run.

Verbe 1

modifier

ronner \ʁɔn.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Suisse) (Savoie) Grogner, en parlant de certains animaux et en particulier du chien et du porc.
    • N’approchez pas de Médor, il vous ronnera. — (exemple adapté de Jean Humbert, Nouveau glossaire genevois, 1852)
  2. (Suisse) (Savoie) Gronder toujours et sans raison, murmurer, grommeler, rognonner.

Verbe 2

modifier

ronner \ʁɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Québec) Diriger, mener.
    • Sa conjointe, elle s'appelle Maria. Elle ronne le "Skylark", la grosse auberge sur la 247. — (Luc Baranger, Maria chape de haine, ch. I, Baleine, 2010)

Prononciation

modifier

Références

modifier
  • Jean Humbert, Nouveau glossaire genevois, 1852, ouvrage auquel du texte a été emprunté.

ronner \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de rooignier.

Références

modifier