roustonnier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De rouston, les fruits de cet arbuste rappelant la forme de testicules ; l’origine de ce nom est attribuée aux soldats de la Légion étrangère.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
roustonnier roustonniers
\ʁus.tɔ.nje\
 
Les fruits du roustonnier.

roustonnier \ʁus.tɔ.nje\ masculin

  1. (Argot) Fafetone, pommier de Sodome.
    • Les fruits sont de grands follicules souvent disposés par deux. D’où les noms donnés par les légionnaires, roustonnier, arbre à couilles… — (Un arbuste du Sahel, Calotropis procera, (Sénégal suite), groupenaturefaverges.over-blog.fr, 16 avril 2014)
    • Calotropis procera, le « roustonnier » du français argotique, « roustons » désignant les testicules, est également appelé « pommier de Sodome », la forme des fruits de cet arbuste évoquant un scrotum. — (Christian Seignobos, L'arbuste Calotropis procera, un épisode de son histoire dans le bassin du lac Tchad, Revue d’ethnoécologie n°9, ethnoecologie.revues.org/2462, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 05 novembre 2017)
    • Plante d'origine saharienne, le roustonnier ou pommier de Sodome, introduit tardivement dans le Sud-Ouest malgache progresse rapidement. Il a l'avantage de pousser dans des contextes très secs, notamment sur les dunes, et d'être toxique ce qui favorise sa présence lors de surpâturages. — (Jean-Michel Lebigre, Calotropis procera (Ait.) R. Br., le roustonnier (Asclepiadaceae), paesaggio.over-blog.com, 23 août 2009)

TraductionsModifier