sacristine

FrançaisModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sacristine sacristines
\sa.kʁis.tin\

sacristine \sa.kʁis.tin\ féminin (pour un homme on dit : sacristain)

  1. (Religion) Variante de sacristaine.
    • Le sacristain avait été vu dans l’église tout le temps de l’office. La sacristine, au contraire, avait fait des absences. […] — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 36.)
    • On l’appelle aussi Sant Tu-pé-du, me dit Jeanne Ar Prat, une paysanne de l’endroit, qui remplit les fonctions de sacristine et est venue m’ouvrir la chapelle. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d’après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, p.4)
    • Dès l’Ite missa est, la sacristine s’agita. Longue, plate et noire comme un staphyllin, desséchée par cinquante ans de célibat concentré, elle semble porter sur ses épaules étroites tout le deuil de la terre, expier tous les péchés du monde. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les cheferesses de prières jouent également un rôle important: gardiennes des chapelles, elles président les offices religieux en l'absence du missionnaire; et en tant que sacristines et catéchistes, elles l’assistent, quand il est au poste — (Canadian Catholic Historical Association, Sessions d'étude, Volumes 53 à 56, 1986)

RéférencesModifier