saisonnier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de saison avec le suffixe -ier.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin saisonnier
\sɛ.zɔ.nje\
saisonniers
\sɛ.zɔ.nje\
Féminin saisonnière
\sɛ.zɔ.njɛʁ\
saisonnières
\sɛ.zɔ.njɛʁ\

saisonnier

  1. Qui est propre à telle ou telle saison.
    • C'est à ce moment-là que l'on commence à s'inquiéter : en effet, comment repère-t-on un « touriste estival » sur le terrain sans le confondre avec un employé saisonnier ou un étudiant en vacances chez ses parents résidents ? — (Bernard Py, La statistique sans formule mathématique: Comprendre la logique et maîtriser les outils, Pearson Éducation France, 2013, page 13)
    • La saisonnalité concerne les personnes affectées par les changements de saison. Elle est considérée comme l'exagération de la périodicité psychophysiologique saisonnière. Cette tendance à ressentir des modifications saisonnières de l'humeur et du comportement se manifeste à des degrés divers dans la population générale. — (Emmanuel Haffen & D. Sechter, Les dépressions saisonnières, Paris: John Libbey Eurotext, 2006, page 22)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
saisonnier saisonniers
\sɛ.zɔ.nje\

saisonnier \sɛ.zɔ.nje\ masculin (pour une femme on dit : saisonnière)

  1. Travailleur qui effectue de place en place, des travaux de saison, souvent des travaux agricoles ou des services touristiques.
    • Il était venu chez nous à Hurtebise, en tâcheron, de surcroît, en saisonnier. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 18)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier