Voir aussi : sanaire

Étymologie

modifier
De l’occitan sanaire, → voir saner.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
sanaïre sanaïres
\saˈnajʁe\

sanaïre \saˈnajʁe\ masculin

  1. (Occitanie) Celui qui castre les bêtes.
    • On l'avait affublé d'un surnom qui sonne comme un soufflet en occitan, « lou sanaïre » , qui peut se traduire par le « castreur », car dans ses attributions il y avait aussi celle-là. — (Fernande Costes, Bonaguil ou Le château fou, 1976, p. 56)
    • Le sanaïre fit un faux pas et se retrouva les jambes en l'air. Le cochon fit un signe du museau qui voulait nettement signifier quelque chose : « Grossiers personnages ! » Ce furent ses derniers mots. — (Roger Géraud, Ce Cantal qui nous gouverne : L'enfant et les vaches rouges, 1970, p.60)
  2. (Occitanie) Celui qui bâcle un travail, bricoleur hâtif.
    • Il est vrai que le fait que le circuit imprimé ait été fendu et les pistes rafistolées comme on dit chez nous, comme un sanaïre, n'arrange pas du tout les choses. Je suis d'ailleurs en train de tout reprendre avec du fil de moins gros calibre, donc plus facile à souder, et ainsi peut-être éliminer un court-circuit provoqué par ce bricolage. — (futura-sciences.com)

Traductions

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier
  • Daniel Crozes, Les 1001 mots de l’Aveyron, Éditions du Rouergue, 2010