Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de sauf et de à.

Locution prépositive Modifier

sauf à \so.f‿a\

  1. Sans que soit exclu le risque de ou en se réservant le droit de.
    • Nous irons au cinéma vendredi sauf à y retourner samedi.
    • La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. — (Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, article XI)
    • La philosophie de la vénérable loi sur la presse – les journaux sont libres, sauf à répondre de l’abus de cette liberté – doit-elle s’appliquer au monde vertigineux de la Toile, et si oui, comment ? — (Laurent Joffrin, “Carlattitude”, Libération, Éditorial du 20 mars 2008)


Note : La locution prépositive « sauf à » est parfois utilisée à tort dans le sens d’« à moins que » ou de « sauf si ». L’Académie met en garde contre ce mésusage. [1]


TraductionsModifier