Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de faire et de raison.

Locution verbale Modifier

se faire une raison \sə fɛʁ yn ʁɛ.zɔ̃\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. Accepter une situation défavorable que l’on ne peut maîtriser.
    • Mon ami, me dit-elle, il faut se faire une raison ; les choses ne vont pas comme nous voulons dans la vie. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • La bizarrerie administrative dont elle est victime, Othe s'en accommode depuis fort longtemps. Pensez donc ! Depuis 1790 (création des départements) qu'elle vit avec son statut d'enclave meurthe-et-mosellane en territoire meusien, elle s’est fait une raison. — (Xavier Brouet & Richard Sourgnes, « Anecdote : Othe, l'irréductible village entre en résistance », dans La Lorraine pour les Nuls, Éditions First, 2012, p. 372)

SynonymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier