se soulager

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) → voir soulager

Verbe Modifier

 
Deux hommes se soulageant. (1)

se soulager \sə su.la.ʒe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Par euphémisme) Satisfaire un besoin naturel, faire ses besoins. Note : Se dit surtout du fait d'uriner.
    • Médor s’est soulagé sur la moquette.
    • Philippe frottait sa barbe de trois jours tout en se soulageant dans la cuvette des WC. — (François Hinsinger, La candeur d’une flamme, 2004)
    • [...] toute notion de restauration semblait avoir disparu des trains Intercités, ainsi que tout projet d'entretien du matériel – les sièges, lacérés, laissaient échapper une bourre opaque, et les toilettes, celles du moins qui n'avaient pas été condamnées, probablement par oubli, étaient dans un état à ce point immonde que je ne pus me résoudre à y pénétrer, et que préférai me soulager sur la plateforme entre deux voitures. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, pp. 305-306)
    • (Figuré) Les abris naturels étant inexistants, ils attendirent stoïquement que les nuages aient fini de se soulager. — (Madeleine Mansiet-Berthaud, Wanda, Presses de la Cité, 2017, p. 17)
  2. Se procurer du soulagement.
    • Il s’est soulagé par cet aveu.

TraductionsModifier

PrononciationModifier