Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de sonner et de glas.

Locution verbale Modifier

sonner le glas \sɔ.ne lə ɡlɑ\ (se conjugue → voir la conjugaison de sonner)

  1. Annoncer ou causer la fin de quelque chose.
    • En 1874, l’écrasement de la Commune de Paris sonne le glas des espoirs révolutionnaires, jugulés par ailleurs dans les autres grandes nations européennes par des régimes « à poigne » et policiers. — (Lucien Viéville, « L’anarchie dans les pays latins » in Histoire de l’anarchie, 1974)
    • L’absence de neurogénèse chez l’homme adulte sonnerait-elle le glas de certaines pistes de recherche visant à la stimuler pour remplacer les neurones détruits dans les maladies neurodégénératives ? — (Hervé Morin , « Le cerveau adulte produit-il vraiment des neurones ? », Le Monde. Mis en ligne le 12 mars 2018)
    • Et maintenant ce sont les images et les voix naturelles ou synthétiques des micros, reliées entre elles par le réseau mondial du Web, qui pourraient sonner le glas de cet antique système de communication par la lecture ? — (François Richaudeau, Des neurones des mots et des pixels, Atelier Perrousseaux, Reillane, 1999, page 136)

SynonymesModifier

PrononciationModifier