FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de disciple avec le préfixe sous-.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sous-disciple sous-disciples
\su.di.sipl̥\

sous-disciple masculin et féminin identiques

  1. Disciple d’un disciple d’un maître.
    • Il est inouï que la pauvre philosophie de Krause, un sous-disciple de Schelling, ait pu suffire exclusivement à la vie intellectuelle de plusieurs générations. — (E. Mérimée, Littérature espagnole, Revue internationale, Volume 25, Rome, 1890)
    • Il est moins glorieux de passer pour un sous-disciple que pour un disciple direct des grands maîtres. — (Gabriel Maugain, Ronsard en Italie, Presses universitaires de Strasbourg, 1926)
    • Les sous-disciples du maître-géographe, ayant épuisé le genre et la veine, se sont tournés vers d’autres horizons, au risque de se perdre, ou d’éclater en chapelles et en hyper-spécialités ; mais ils ont eu raison. — (Annales, volume 23, 1968)
    • Faisons quelques clins d’œil à certains de ses disciples et ses sous-disciples comme Platon et autres philosophes dont leurs pensées et réflexions inspirent des politiciens et d'autres dirigeants des générations jusqu’aujourd'hui. — (Dieudonné G. Kanho, DIEU est toujours…, 2018)

TraductionsModifier