Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin suarésien
\swa.ʁe.zjɛ̃\
suarésiens
\swa.ʁe.zjɛ̃\
Féminin suarésienne
\swa.ʁe.zjɛn\
suarésiennes
\swa.ʁe.zjɛn\

suarésien \swa.ʁe.zjɛ̃\

  1. Qui concerne l’œuvre de Francisco Suárez, philosophe et théologien jésuite espagnol des XVIe et XVIIe siècles.
    • Hâtons-nous de le dire, notre contradicteur paraît généralement thomiste, lorsqu’il n’est pas question de Auxiliis divinis. Comme il le rappelle (p. 503), et nous le savions, il n’est guère suarésien ; il admet la distinction réelle de l’essence et de l’existence dans les créatures, la considère comme la clef de voûte de l’édifice métaphysique ; il tient les 24 thèses thomistes récemment proposées par la Sacrée Congrégation des Études. — (Père Fr. R. Garrigou-Lagrange, Dieu, son existence et sa nature, deuxième partie : La Nature de Dieu et ses attributs, Beauchesne et ses fils, Paris, 1950, 11e édition (imprimatur 1919))
  2. Qui concerne l’œuvre d’André Suarès, poète et écrivain français des XIXe et XXe siècles.
    • Son intelligence lui ayant montré la nullité de tout idéal terrestre, l’homme d’action suarésien tient à ne pas être dupe des rêveries utopiques qui rendent la vie supportable pour les autres hommes. — (Élizabeth Rechniewski, Suarès, Malraux, Sartre : antécédents littéraires de l’existentialisme, Lettres modernes, Paris, 1996)

Traductions

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes