sumac des corroyeurs

 

Étymologie

modifier
Composé de sumac et de corroyeur.

Locution nominale

modifier
Singulier Pluriel
sumac des corroyeurs sumacs des corroyeurs
\sy.mak dɛ kɔ.ʁwa.jœʁ\
 
Le sumac des corroyeurs.
 
Un sumac des corroyeurs en automne.
 
Fruits du sumac des corroyeurs.

sumac des corroyeurs \sy.mak dɛ kɔ.ʁwa.jœʁ\ masculin

  1. (Botanique) Espèce de sumac de l’Ancien Monde, arbuste principalement méditerranéen, aux feuilles imparipennées et aux fleurs minuscules jaunâtres en panicules formant des drupes brun pourpre. Son appellation binomiale est Rhus coriaria il appartient à la famille des Anacardiaceae.
    • Le sumac des corroyeurs ou redoul ( Rhus coriaria , Lin . ) ( fig . 365 ) est originaire des parties chaudes de l’Europe et croît spontanément dans le midi de la France. — (Alphonse du Breuil, Vignobles et les arbres à fruits à cidre. L'olivier, le noyer, le mûrier et autres espèces économiques, 1875, page 527)
    • Pour obtenir les couleurs noires et grises, on joue sur la propriété qu’ont les tanins et l’acide gallique à former des composés colorés et solides, en les associant au peroxyde de fer. On utilise les produits tannants tirés de plantes comme les chênes (noix de galle), le noyer (brou de noix), le châtaigner (écorce), le sumac des corroyeurs (tiges et feuilles), l'Areca catechu (noix d’arec, qui par ébullition donne le cachou). — (Les belles de mai : deux siècles de mode à Marseille : collections textiles du Musée du Vieux-Marseille (XVIIIe-XIXe siècles), 2002)
Peut être utilisé avec une majuscule (Sumac des corroyeurs) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

Synonymes

modifier

Traductions

modifier

Hyperonymes

modifier

Prononciation

modifier
  • Île-de-France (France) : écouter « sumac des corroyeurs [Prononciation ?] »

Voir aussi

modifier

Références

modifier