Voir aussi : ténu, tënu

Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De tenir.

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin tenu
\tə.ny\

tenus
\tə.ny\
Féminin tenue
\tə.ny\
tenues
\tə.ny\

tenu \tə.ny\

  1. Qui est entretenu, soigné, arrangé, suivi.
    • Cet enfant est bien tenu.
    • Une maison bien tenue.
    • Le cahier de cet élève est mal tenu.
    • Au début de l'existence, mon histoire serait simplement celle d'un enfant très choyé, très tenu, très obéissant et toujours convenable dans ses petites manières, auquel rien n'arrivait, dans son étroite sphère ouatée, qui ne fût prévu, et qu'aucun coup n'atteignait qui ne fût amorti avec une sollicitude tendre. — (Pierre Loti, Le Roman d'un enfant, 1890)
  2. Qui est obligé à faire quelque chose.
    • Je ne suis pas tenu à cela.
    • Il est tenu de m’indemniser.
    • Un héritier est tenu des dettes de celui dont il hérite.
  3. Quand les termes d’un pari sont acceptés.
    • — Je parie $10 sur l’ours!…
      Tenu!…
      — (Morris [Maurice de Bevere], Lucky Luke 13 — Le Juge, éditions J. Dupuis & Fils, 1974, page 28)

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Traductions modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe tenir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
tenu

tenu \tə.ny\

  1. Masculin singulier du participe passé du verbe tenir.
    • L’ouvrage présent est, dans sa première partie, l’exposé succinct de l’argumentation qui a conduit l’auteur à extraire du Nouveau Testament ce qui peut être tenu pour l’enseignement véritable de Jésus de Nazareth. — (André Sauge, Actes et paroles authentiques de Jésus de Nazareth, 2011)

Prononciation modifier


Homophones modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Espéranto modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe teni
Volitif tenu

tenu \ˈte.nu\

  1. Impératif de teni.

Prononciation modifier