toréador

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol toreador qui désignait les toréros à cheval jusqu’au XVIIIe siècle.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
toréador toréadors
\tɔ.ʁe.a.dɔʁ\

toréador \tɔ.ʁe.a.dɔʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Celui qui combat les taureaux dans les courses publiques, toréro (terme qui le supplante).
    • Toréador, en garde !
      Et songe en combattant
      Qu’un œil noir te regarde
      Et que l’amour t’attend.
      — (« air du Toréador », in Carmen de Bizet, livret de Meilhac et Halévy d’après Mérimée, acte II, scène 2, 1875.)
    • Car Pépita se montre assise
      Offrant son regard et son corps
      Au plus vieux doge de Venise
      Et rit du toréador.
      — (Toréador, chanson de Jean Cocteau (texte) et Francis Poulenc)
    • Les toréadors sont généralement des hommes à fesses rebondies et cela suffit à me les rendre antipathiques ! — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 126.)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

  • toréador sur l’encyclopédie Wikipédia