Voir aussi : vérole

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de vérole et de véroler.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin vérolé
\ve.ʁɔ.le\

vérolés
\ve.ʁɔ.le\
Féminin vérolée
\ve.ʁɔ.le\
vérolées
\ve.ʁɔ.le\

vérolé \ve.ʁɔ.le\

  1. Qui a la vérole.
    • Une fille vérolée.
  2. (Figuré) Corrompu.
    • Des policiers pour regardants — ou pire ? — ont conclu au suicide. Et le père de la jeune fille hurle à l’enquête vérolée. — (Dominique Simonnot, Melbourne la criminelle, Le Canard Enchaîné, 26 juillet 2017, page 6)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vérolé vérolés
\ve.ʁɔ.le\

vérolé \ve.ʁɔ.le\ masculin (pour une femme on dit : vérolée)

  1. (Substantif de l’adjectif) Personne atteinte de la vérole.
    • Quant aux autres membres du sacré collège Tonto, Lanfranco , Philonardo et quelques-uns de leurs collègues, ce serait pis encore si on leur demandait quelle profession ils exerçaient avant de passer cardinaux , l'un était sonneur d'orgues à l'Oratoire, […]; l'autre était guérisseur de vérolés dans un carrefour de Naples; […]. — (Maurice Lachâtre, « Paul V : 241e pape », dans Histoire des papes, Paris : Librairie du progrès, 1870, p. 632)
    • À la visite, l’toubib commençait par les vérolées. Il leur mettait le speculum et, sans souvent l’laver, il te l’passait. Comme ça, si t’avait rien, trop tard ! — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Je serai un grand médecin dans une grande ville, comme Paris, ou comme Bordeaux, ou Périgueux.
      — Grand ou petit, dit François avec le dernier mépris, que ferez-vous, sinon soigner les pesteux et les vérolés ?
      — (Robert Merle, Fortune de France, IV, 1977)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe véroler
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
vérolé

vérolé \ve.ʁɔ.le\

  1. Participe passé masculin singulier de véroler.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier