FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

vernir transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Enduire de vernis.
    • Ces portraits, quoique peints à l’huile, ont un aspect de pastel et de détrempe qui vient de ce qu’on ne vernit pas les tableaux en Espagne, manque de précaution qui a laissé dévorer par l’humidité bien des chefs-d’œuvre regrettables. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Le vernissage, qui dans l'ébénisterie a pour but de donner d'abord et de conserver ensuite aux placages tout le brillant dont ils sont susceptibles, s'effectue en étendant sur la surface qu'on veut vernir une couche mince d'un liquide transparent, qui, après dessiccation ou évaporation, communique à cette surface un éclat vitreux très remarquable. — (Henry Havard, Les Arts de l'ameublement : L’Ébénisterie, Librairie Charles Delagrave, 1891, page 109)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier