Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) De victime avec le suffixe -aire.
(Nom) Du latin victimarius.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
victimaire victimaires
\vik.ti.mɛʁ\

victimaire \vik.ti.mɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la position de victime.
    • La petite troupe trempée jusqu’aux os se pressa autour de l’autel disposé pour le sacrifice. Il allait s’accomplir, quand la foudre éclatant sur nous tua d’un seul coup le victimaire et la victime. — (Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien, Plon, 1958 ; coll. Folio, 1974, p. 200.)
    • Ces nouveaux leaders qui émergent réfutent toute posture victimaire. «Il faut que les gens cessent de réclamer des coups de pouce à leur maire ou leur député et qu’ils apprennent plutôt à s’organiser», affirme Mohamed Chanaï. — (Véronique Valentino, Marche des beurs 1983-Trappes 2013: la nouvelle génération se revendique Française et musulmane sur slate.fr, le 02 juillet 2013)
  2. Qui a, ou donne, toujours l’impression d’être une victime.
    • Ce voyage vers le lieu singulier de la « déprise du sens », de sa « débâcle », ouvrira sur l’immanence, sur un habitat du silence dont la femme victimaire avait été l’emblème. — (Geneviève James, De l’écriture mystique au féminin, 2005)
    • Il reste que sur les profils Facebook des Hommen, en coulisse donc, par opposition à l’avant-scène (GOFFMAN, 1973), on trouve assez régulièrement des commentaires à la fois victimaires et racistes vis-à-vis des « muzz », i.e. des musulmans. — (Josselin Tricou, « Entre masque et travestissement : Résistances des catholiques aux mutations de genre en France: le cas des "Hommen" », dans la revue Estudos de Religião, vol. 30, n° 1, jan.-avr. 2016, p. 55)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
victimaire victimaires
\vik.ti.mɛʁ\

victimaire \vik.ti.mɛʁ\ masculin

  1. (Antiquité) Celui qui fournissait les victimes au sacrificateur
  2. (Antiquité) Celui qui faisait les apprêts du sacrifice et qui frappait les victimes d’après l’ordre du sacrificateur.
    • Les victimaires étaient torse nu et portaient en bas un limus.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier