Français modifier

Étymologie modifier

→ voir tempérament.

Locution adverbiale modifier

Invariable
à tempérament
\a tɑ̃.pe.ʁa.mɑ̃\

à tempérament \a tɑ̃.pe.ʁa.mɑ̃\

  1. (Commerce) (Vieilli) Avec la facilité de payer par acomptes, à des époques déterminées.
    • Une histoire qu'on raconte dans plus d'un département, c'est que, dans bien des cas, des Italiens ont acheté « sans le sous », à tempérament, des propriétés qu'ils ont fini par payer à force de labeur acharné et de sobriété. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En Amérique, on achète ainsi tout à tempérament ; si l’on ne peut payer une mensualité, le vendeur reprend sa marchandise. Dans le cas de Milton, je suis bien tranquille : tout finira par retourner au vendeur. — (Hugues Panassié, Cinq mois à New-York, Éditions Corrêa, 1947, page 83)
    • Quelque chose s’en était allé avec des grands-parents décédés qui avaient connu les deux guerres, les enfants qui poussent, la reconstruction achevée des villes, le progrès et les meubles à tempérament. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 61)

Synonymes modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Références modifier