épicène

Voir aussi : epicene

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin epicoenus dérivé du grec ancien ἐπίκοινος, epíkoinos (« possédé en commun »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
épicène épicènes
\e.pi.sɛn\

épicène \e.pi.sɛn\ masculin et féminin identiques

  1. (Grammaire) Qui désigne indifféremment l’un ou l’autre sexe ou genre, le mâle ou la femelle, l’homme ou la femme.
    • Les noms du genre épicène sont des noms d’animaux, qui, sous une même terminaison, sont invariablement d’un même genre déterminé, quoiqu’ils servent à exprimer les individus des deux sexes. — (Napoléon Landais, Grammaire: résumé général de toutes les grammaires françaises, 1835, page 222)
    • Camille, Claude, Dominique, Maxime ou Christel sont des prénoms épicènes.
    • Des noms qui étaient traditionnellement masculins sont aujourd’hui devenus épicènes : une astronome.
    • Il avait beau être fort comme un ours, on ne pensait jamais à lui en termes de penchants sexuels. Il était neutre et épicène. S'il avait une pine, c'était pour faire de l'eau, un point c'est tout. — (Henry Miller, Sexus tome II. Buchet/Chastel col. J'ai Lu, 1968, page 271)
    • Stérilité –
      Jadis masculin,
      « COVID-19 » est féminin !
      « Malade » ? Épicène !

      — (Cornéliu Tocan, Aux confins de l'invisible. Haïkus d'intérieur illustrés, Créatique, Québec, 2020, page 56)
  2. (Grammaire) (Par extension) Dont la forme ne varie pas selon le genre.
    • Pour avoir réalisé une rédaction entièrement épicène de plusieurs chapitres, et l’avoir fait lire à de nombreuses personnes des deux sexes, il est apparu clairement que la version exhaustive du langage épicène alourdit considérablement le texte au point de le rendre indigeste. — (Yves Emery et ‎François Gonin, Gérer les ressources humaines, PPUR presses polytechniques, 2009, note de bas de page 1)

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier