FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emploi du participe passé de éprendre. (XIIe siècle) espris.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin épris
\e.pʁi\
Féminin éprise
\e.pʁiz\
éprises
\e.pʁiz\

épris \e.pʁi\ masculin

  1. (Sens figuré) Qui est saisi par un vif sentiment de relation affective, une passion pour quelqu'un ou quelque chose.
    • Épris d'absolu, d'indépendance, de justice.
    • Eh bien, monseigneur, voulez-vous que je vous la rende plus douce qu'une gazelle, plus éprise qu'une tourterelle aux temps des amours ? — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe éprendre
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
épris
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple je m’épris
tu t’épris
Futur simple

épris \e.pʁi\

  1. Participe passé masculin de éprendre.
  2. Première personne du singulier du passé simple de éprendre.
  3. Deuxième personne du singulier du passé simple de éprendre.

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

épris \Prononciation ?\ (graphie inconnue)

  1. Qui a pris (en parlant d'un feu).

RéférencesModifier