étui des pays-bas

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De étui et pays-bas, terme vieilli de géographie physique désignant la région comprenant la Belgique et la Hollande.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
étui des pays-bas étuis des pays-bas
\Prononciation ?\

étui des pays-bas masculin

  1. (Vieilli) (Par euphémisme) (Par plaisanterie) Caleçon, culotte, pantalon, etc.
    • C'est que les malheureux, dans leur triste embarras,
      Avaient souillé d'abord l´étui des pays-bas,
      Et que n'en ayant qu'un, c'était sur leur derrière
      Que séchaient et culotte et fécale matière.
      — (Charles Rémard, La chézonomie ou l'art de chier, chant II ; Baillieu libraire, Paris, 1873, page 44)
    • Au coup de sonnette de sa maîtresse, qu'il savait être peu patiente, le valet de chambre s'esquiva au plus vite et se précipita vers le boudoir de la châtelaine, sans songer à rentrer son instrument dans l´étui des pays-bas. — (Kryptadia – Recueil de documents pour servir à l'histoire des traditions populaires, Contes picards, § 89 : Pour ne pas être mouillée ; H.-Welter éditeur, Paris, 1907, page 229)
    • Sa terminaison postérieure eût annoncé qu'elle avait très-certainement reçu l'ennemi non en face, mais en queue, comme les poltrons, dont la précaution sage est toujours de montrer le derrière à l'ennemi : non à découvert, cela serait par trop audacieux ; fort honnêtes gens, ils cacheraient volontiers dans l´étui des pays-bas jusqu'à leurs oreilles, s'ils le pouvaient. — (Abbé Charles-Benjamin Poisson, Poésies, fables et autres pièces, Lettre en vers et en prose ; Imprimerie des apprentis catholiques – Roussel, Paris-Auteuil, 1878, page 17)
    • Ce vagabond, venu on ne sait d'où et dénué de tout, ne possédait pas même ce que Boileau appelait l' « étui des pays-bas » ; il cachait sa nudité sous une veste misérable qui lui servait de complet. — (On découvre un Robinson dans un hangar, article non signé dans Paris-Soir n° 1845 du 24 octobre 1928, Paris, 1928, page 3)

Note : Voir la page de discussion.

Variantes orthographiquesModifier