Allobroges

FrançaisModifier

Nom propre Modifier

 
Carte représentant les peuples gaulois en Isère, avec les Allobroges en vert sombre.

Allobroges \a.lɔ.bʁɔʒ\ masculin

  1. Nom d’un peuple de l’ancienne Gaule, occupant les actuels Dauphiné et Savoie.
    • Le territoire des Allobroges s'étendait sur la plus grande partie des pays qui seront nommés plus tard la Sapaudia (le « pays des sapins » qui deviendra la Savoie) et au nord de l'Isère.
    • Vienne fut l’un des centres des Allobroges, peuplades gauloises rebelles. Soumise par Rome, elle devint l’une de ses plus importantes colonies. — (Claude Ferrero, Tous les secrets de Lyon et de ses environs, Ouest-France, 2016, page 36)

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Allobroge Allobroges
\a.lɔ.bʁɔʒ\

Allobroges \a.lɔ.bʁɔʒ\

  1. Pluriel de Allobroge.

Voir aussiModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Ethnonyme gaulois [1] que l'on retrouve en moyen gallois avec allfro (« exilé, ostracisé, banni »), composé de allos (« autre ») et brogae (« terre, champ ») qui donne le breton bro (« pays ») : « venus d'un autre pays ».
Comparez avec Nitio-briges, -broges (« peuple de l'Aquitanie »).

Nom commun Modifier

Cas Pluriel
Nominatif Allobrogēs
Vocatif Allobrogēs
Accusatif Allobrogēs
Génitif Allobrogum
Datif Allobrogibus
Ablatif Allobrogibus

Allōbrŏgēs \Prononciation ?\ masculin pluriel (rarement au singulier : Allobrox)

  1. Les Allobroges, peuple gaulois de la Narbonnaise, habitant entre l'Isère, le Rhône et les Alpes.
    • Ibi Isara Rhodanusque amnes diuersis ex Alpibus decurrentes, agri aliquantum amplexi confluunt in unum in mediis campis; Insulae nomen inditum. Incolunt prope Allobroges, gens iam inde nulla Gallica gente opibus aut fama inferior. — (Live, Ab Urbe Condita, 21)
      Ici se rejoignent l'Isère et le Rhône, venus de points différents dans les Alpes et encerclant une région étendue. Elle est habitée par les Allobroges, peuple à nul autre pareil en termes de réputation et de pouvoir.

DérivésModifier

RéférencesModifier