Cochinchine

Voir aussi : cochinchine

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Du portugais Cochinchina, lui-même issu du vietnamien Giao Chỉ (« Vietnam du Nord »), Tonkin, issu du chinois classique 交趾. Le nom portugais désignait une région au Vietnam central autour de Da Nang, China étant ajouté pour le distinguer de la ville de Cochin en Inde.

Nom propre Modifier

Nom propre
Cochinchine
\kɔ.ʃɛ̃.ʃin\
 
Le Tonkin, l’Annam et la Cochinchine.

Cochinchine \kɔ.ʃɛ̃.ʃin\ féminin

  1. (Vieilli) (Toponyme) Région dans le sud du Viêt Nam, intégrée à l’Union indochinoise (Indochine française) entre 1887 et 1954.
    • L’ex-empereur Bao Dai, qui réside alors à Hong-Kong, ne va cependant pas se laisser manœuvrer facilement et posera ses conditions, la première étant la restitution de la Cochinchine au Viêt-nam et une reconnaissance de principe de l’indépendance. — (Charles Robert Ageron, Marc Michel, L’Ère des décolonisations, Karthala Éditions, 1995)
    • Une première tentative de réaliser l’unité budgétaire est faite en 1873 lors de la création de l’Union indochinoise, composée de la Cochinchine, de l’Annam, du Tonkin et du Cambodge et avec à sa tête le gouverneur général de l’Indochine. — (Henri Guermeur, Chantal Descours-Gatin, Le Régime fiscal de l’Indochine, éditions L’Harmattan, 1999)
  2. (Géographie) Nom court de la Cochinchine française.

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier