FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du vietnamien An Nam, lui-même issu du chinois classique 安南, nom du protectorat chinois sous la dynastie Tang situé dans l’actuel Viêt Nam du Nord (pas central).

Nom propre Modifier

Invariable
Annam
\a.nam\
ou \an.nam\
 
Le Tonkin, l’Annam (2) et la Cochinchine.

Annam \a.nam\, \an.nam\[1] masculin

  1. (Histoire) Viêt Nam sous la dynastie Nguyễn, dont la capitale est Hué.
  2. (Histoire) Protectorat français du Viêt Nam central.
    • L’anis étoilé ou badiane croît au Tonkin, en Annam, dans la Chine du Sud. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, p. 29)

SynonymesModifier

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

HolonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Annam sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. M.-A. Lesaint, Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve, p. 25 :
    On excepte les vingt-deux mots suivants : Anna, annal, annales, annaliste, Annam (empire en Asie), Annapolis (ville des États-Unis), annate, annexe, Annibal, annihilation, annihiler, Annonay (ville), annotation, annoter, annuaire, annuel, annuité, annulation, annuler, bisannuel, trisannuel, empanner, dans lesquels an se prononce ane bref : ane-na, ane-nal, ane-nal, … ane-name, ane-napolîss, ane-natt, ane-nèkss, … ane-ni-ilâcion … ane-nonè, ane-notâcion, ane-noté, … anpane-né. Dans la conversation, on ne prononce souvent qu’une n : a-na, … a-no-nè, etc. Dans le mot manne (suc mielleux de certains végétaux ; nourriture tombée du ciel), an se prononce a long : mâne.

SlovèneModifier

Forme de prénom Modifier

Annam \Prononciation ?\ féminin

  1. Datif pluriel de Anna.