Euménide

Voir aussi : Eumenide

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du grec ancien Εὐμενίς, Eumenís (« bienveillante »), par euphémisme d’Érinyes (en grec ancien Ἐρινύες, Erinúes (« persécutrices »)).

Nom propre Modifier

Singulier Pluriel
Euménide Euménides
\ø.me.nid\

Euménide \ø.me.nid\ féminin

  1. (Divinité) Divinité persécutrice de la mythologie grecque, équivalente à la Furie de la mythologie latine.
    • Sa sœur le vit et le salua par des cris plutôt que par des paroles ; elle semblait une Euménide, avec ses cheveux épars. — (Alexandre Dumas, Les Aventures de John Davys)
    • Alors pour la première fois des larmes mouillèrent dit-on, les joues des Euménides, vaincues par ces accents. — (Ovide, Les Métamorphoses, livre Xe, traduction de Georges Lafaye)
    • Que signifie ce cortège funèbre qui semble conduit par les Euménides populaires ? — (Daniel Stern, Histoire de la Révolution de 1848)
    • Madame de Talyas, l’œil hagard, les cheveux dénoués, les narines palpitantes, belle encore, mais de la beauté farouche d’une Euménide, se courba sur elle, la regarda, puis regarda l’abîme ouvert à deux pas de ce corps inerte. — (Octave Feuillet, Les Amours de Philippe, page 333)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier