Hierosolyma

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien Ἱεροσόλυμα, Hierosolyma.

Nom propre Modifier

Cas Pluriel
Nominatif Hierosolyma
Vocatif Hierosolyma
Accusatif Hierosolyma
Génitif Hierosolymōrum
Datif Hierosolymīs
Ablatif Hierosolymīs

Hierosolyma neutre pluriel

  1. Jérusalem.
    • Romanorum primus Cn. Pompeius Iudaeos domuit templumque iure victoriae ingressus est: inde vulgatum nulla intus deum effigie vacuam sedem et inania arcana. Muri Hierosolymorum diruti, delubrum mansit. — (Tacite, Historiae, V, 9)
      Pompée fut le premier Romain qui dompta les Juifs ; il entra dans le temple par le droit de la victoire : c’est alors qu’on apprit que l’image d’aucune divinité ne remplissait le vide de ces lieux, et que cette mystérieuse enceinte ne cachait rien. Les murs de Jérusalem furent rasés ; le temple resta debout.
    • Adsumpsit autem Iesus duodecim et ait illis ecce ascendimus Hierosolyma et consummabuntur omnia quae scripta sunt per prophetas de Filio hominis. — (Lucas, 18,31)
      Jésus prit les douze auprès de lui, et leur dit : Voici, nous montons à Jérusalem, et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils de l’homme s’accomplira.

VariantesModifier

SynonymesModifier

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

Voir aussiModifier

  • Hierosolyma sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin)  

RéférencesModifier