Différences entre versions de « chic »

1 octet ajouté ,  il y a 1 an
m
#* ''En fait, je vais vous dire, c’est une très '''chic''' fille… Qui a un peu disjoncté au printemps dernier…'' {{source|{{nom w pc|Guy|Bedos}}, « Première Impro », dans ''Bête de scène'', Éditions Hors Collection, 2004}}
 
===== {{S|notenotes}} =====
: Au {{petites capitales|xix}}{{e}} siècle, ''chic'' ne s’accordait pas en nombre. Depuis, l’accord se répand<ref>[http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?Th=2&t1=&id=4109 Banque de dépannage linguistique, par l’Office québécois de la langue française]</ref>. Aujourd’hui, l’usage, bien que semblant globalement privilégier l’accord, hésite (« banlieues chic » l’emporte sur « banlieues chics », « boutiques chic » est au coude-à-coude avec « boutiques chics », « restaurants chics » est deux fois plus répandu que « restaurants chic », « endroits chics » écrase « endroits chic »), comme les lexicographes qui restent divisés.
: L'on trouve, rarement, une flexion au féminin de forme ''[[chique]]'' & ''[[chiques]]''.
'''chic''' {{pron|ʃik|fr}} {{m}}
# {{région}} {{animaux|fr}} [[bruant|Bruant]].
#* ''Suivant Crespon, la plupart des ''Bruants'' sont désignés aux environs de Nîmes par le mot'' '''Chic'''. {{source|[[w:Léon Olphe-Galliard|M. Olphe-Galliard]], « ''Recueil des principales dénominations scientifiques et vulgaires de plusieurs espèces d'oiseaux d'Europe'' », dans la ''Revue et magasin de zoologie pure et appliquée'', Paris : Librairie zoologique de E. Deyrolle fils, 1873, vol. 1, p.page 68}}
 
=== {{S|prononciation}} ===
4 668 351

modifications