acide sulfurique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1787) Composé de acide et de sulfurique. Locution proposée dans la Méthode de nomenclature chimique page 40.

Attestations historiquesModifier

  • (1787) L’acide sulfurique exprimera le soufre saturé d’oxigène autant qu’il peut l’être ; c’est à dire ce que l'on appelloit l’acide vitriolique. — (Louis Bernard Guyton de Morveau, Méthode de nomenclature chimique, 1787, page 40)

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
acide sulfurique acides sulfuriques
\a.sid syl.fy.ʁik\
 
Structure de l’acide sulfurique.

acide sulfurique \a.sid syl.fy.ʁik\ masculin

  1. (Chimie) Acide fort minéral, qui se présente sous la forme d’un liquide visqueux très corrosif, de formule brute H2SO4. En solution, la formule à l’état ionisé est 2H3O+ + SO42-.
    • Les hydrocarbures ainsi que les glucosines déterminent indirectement cette réaction, car ils donnent naissance à des sucres lorsqu'on les traite à l’acide sulfurique. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Le pétrole nicotineux est régénéré par contact avec de l’acide sulfurique concentré, produit se combinant avec la nicotine, pour donner un sulfate titrant environ 500 grammes de nicotine alcaloïde par litre de solution. — (Revue de pathologie végétale et d'entomologie agricole de France, vol. 24 à 26, 1937, page 6)
    • La fabrication de l’acide sulfurique se fait en deux étapes : d'abord la transformation des pyrites en couperose verte, puis la distillation de la couperose verte. — (Biologie médicale, volume 37, page XLIII, Specia, 1948)
    • Les observations suggèrent que l’acide sulfurique, dérivant du dioxyde de soufre, joue un rôle de premier plan dans la formation des aérosols secondaires. — (Sean Bailly, Climat : il y avait plus d’aérosols à l’ère préindustrielle, Pour la Science, 13 juin 2016)
    • Plusieurs semaines après, on dénombre plus de 12 000 morts de tous âges, certains présentant un haut niveau d’acide sulfurique dans le corps. — (Ève Christian, Le brouillard meurtrier de Londres de 1952 enfin expliqué, Radio-Canada, 1er décembre 2016)

NotesModifier

Ne pas confondre avec acide sulfureux (H2SO3).

Quasi-synonymesModifier

HyperonymesModifier

HolonymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier