Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Mineral, mineral, minerál, minerał

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin mineralis, dérivé médiéval de minae (« mine »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin minéral
\mi.ne.ʁal\
minéraux
\mi.ne.ʁo\
Féminin minérale
\mi.ne.ʁal\
minérales
\mi.ne.ʁal\

minéral masculin

  1. Relatif au minerai.
    • Ce pays est plein de ressources minérales.
    • Privée de grandes richesses houillères et minérales, elle [la France] se consacrait de préférence au finissage des articles et aux produits de luxe. — (Jean-Richard Bloch, Destin du siècle, 1931)
  2. Inorganique.
    • Les huiles « newtoniennes », c'est-à-dire les huiles minérales et synthétiques ne comportant pas d’additif améliorant l’indice de viscosité sont dites « incisaillables ». — (Jean Ayel & ‎Maurice Born, & al., Lubrifiants et fluides pour l’automobile, Éditions Technip, 1998, p. 54)
    1. S’oppose au vivant, animal ou végétal.
      • Le règne minéral, division des corps de la nature qui comprend les substances inorganiques.
    2. Relatif au matières inorganiques, s’oppose à organique, biologique.
      • Chimie minérale.
      • Parmi les corps de la chimie minérale, l’ammoniac liquide, l’anhydride sulfureux […] jouissent de propriétés ionisantes. — (M. Gasnier, Dépôts métalliques directs et indirects, 1927)
    3. Composé de substances inorganiques.
      • Les sels minéraux.
      • L’intima du rectum est perméable à l’eau, aux sels minéraux, aux sucres et aux acides aminés. Avec les tubes de Malpighi, l’iléum et le rectum constituent le système excréteur de l’insecte, excrétant entre autres les urates et l’acide urique. — (Paul-André Calatayud et Yvan Rahbé, Le tube digestif des insectes, chap.6 de Interactions insectes-plantes, Éditions Quae, 2013, p. 119)
    4. Qui contient des matières inorganiques.
      • Il boit de l’eau minérale.
    5. (Œnologie) Qualifie des arômes développant des notes de pierre à fusil, de pétrole.
      • Les rieslings et les chablis possèdent des notes minérales.
  3. Par analogie de forme, d’aspect :
    1. Immobile.
      • La Berma avait, comme dit le peuple, la mort sur le visage. Cette fois c’était bien d’un marbre de l’Érechtéion qu’elle avait l’air. Ses artères durcies étant déjà à demi pétrifiées, on voyait de longs rubans sculpturaux parcourir les joues, avec une rigidité minérale. — (Marcel Proust, Le temps retrouvé, Gallimard, 1922, p. 168)
    2. Froid, métallique.
      • Au loin, dans un épaulement des dunes, le bleu minéral de la mer affleurait comme une ligne à peine plus épaisse. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, 1951)
    3. Rigide, sec.
      • Il a un style minéral.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
minéral
\mi.ne.ʁal\
minéraux
\mi.ne.ʁo\

minéral \mi.ne.ʁal\ masculin

  1. (Géologie) (Biochimie) Corps inorganique, élément ou combinaison naturelle d’éléments inorganiques, ayant une structure physique et chimique définie avec ses propres propriétés cristallographiques, chimiques et physiques.
    • Le jaune d’œuf contient des lipides, des protéines, des glucides, des minéraux, des vitamines et de l'eau. L'eau constitue 48 % de la masse totale du jaune. — (Reproduction des animaux d'élevage, Educagri, 2005, page 348)
  2. Corps inorganique qui se trouve dans l’intérieur de la terre ou à sa surface, tels que les pierres, les métaux, les sels, les pétrifications, etc.
    • Des échantillons de minéraux.
    • Les animaux, les végétaux et les minéraux.

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • minéral sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier