FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol adive.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
adive adives
\a.div\

adive \a.div\ masculin

  1. Chacal doré.
    • On pourrait croire que cette bête sauvage, à laquelle il ne donne point de nom, est l'adive ; mais il dit dans un autre endroit que ces chiens indiens viennent du tigre et d’un chien, ce qui me parait encore plus difficile à croire, parce que le tigre est d'une nature et d'une forme bien plus différentes de celles du chien, que le loup, le renard ou l'adive. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Chien », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 658.)
    • Les dames de la cour de Charles IX se faisaient sans cesse accompagner [d’adives] au lieu d’épagneuls. La propreté, la grâce et la vivacité de ce joli animal n’ayant pu lui faire pardonner la fourberie de son caractère, qui exigeait sans cesse une active surveillance, il fut bientôt abandonné, et le chien vint le remplacer auprès des petites-maîtresses. Les adives n’osent pas attaquer les hommes, mais ils dévorent les enfants. — (La Châtre, t. 1, 1865)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

De l’arabe ذئب, ad-dhib (« loup »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
adive
\Prononciation ?\
adives
\Prononciation ?\

adive \Prononciation ?\ masculin

  1. (Zoologie) Chacal doré.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • « adive », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition