Étymologie

modifier
(Date à préciser) Du grec ancien άλλος, allos (« autre ») et τρόπος, tropos (« changement »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
allotrope allotropes
\a.lɔ.tʁɔp\

allotrope \a.lɔ.tʁɔp\ masculin

  1. (Cristallographie) Élément chimique dans une des ses structures cristallines particulières.
    • Le diamant, le graphite et le graphène sont des allotropes du carbone.
    • Un allotrope de carbone jusqu’alors inconnu s’était formé en grandes quantités, contenant 60 atomes. — (Paul Parsons, Gail Dixon, 50 clés pour comprendre les grandes idées de la science, 2016)
    • “Les allotropes du carbone avec à la fois des atomes hybridés sp2 et sp3 possèdent une plus grande diversité morphologique, due au grand nombre de combinaisons et arrangements possibles de leurs mailles.”, explique le professeur Fujii dans un communiqué. — (Antoine Duval, Des chercheurs modélisent un pentadiamant, plus solide que le diamant, Sciences & Avenir, 6 juillet 2020)

Apparentés étymologiques

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
allotrope allotropes
\a.lɔ.tʁɔp\

allotrope \a.lɔ.tʁɔp\ masculin et féminin identiques

  1. (Cristallographie) Qui peut avoir plusieurs formes cristallines, ou amorphe.

Traductions

modifier

Prononciation

modifier