autodidacte

Voir aussi : auto-didacte, autodidacté

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1580) Du grec ancien αὐτοδίδακτος, autodidaktos.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autodidacte autodidactes
\o.to.di.dakt\

autodidacte \o.to.di.dakt\ masculin et féminin identiques

  1. Qui s’est instruit soi-même.
    • Auteur autodidacte.
    • (...) en présentant une lecture transversale – et nécessairement subjective – de la vie et de l’œuvre de Simenon en sa qualité de romancier autodidacte. — (Danièle Latin, « Simenon l’autodidacte », page 375 in Littérature, langue et didactique : Hommages à Jean-Louis Dumortier (dir. Julien Van Beveren). Presses universitaires de Namur, 2015)
  2. Qualifie une formation acquise sans directeur d’études.
    • Il ne revint en Autriche que pour un épisode souvent commenté en mauvaise part, le conseil de révision. Il avait cherché à s’y dérober. Lâcheté ? Souci de ne pas interrompre une formation autodidacte d’architecte ? — (François Delpla, Hitler, page 33. Éd. Grasset, 1999)
  3. (Rare) (Désuet) Se dit de ceux dont les actes résultent de l’instinct et non d’une connaissance acquise.

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autodidacte autodidactes
\o.to.di.dakt\

autodidacte \o.to.di.dakt\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui s’est instruite elle-même.
    • Les autodidactes foisonnent. On lit tout ce qu'on trouve. On crée d'innombrables publications populaires des chefs-d’œuvre. On apprend un instrument de musique seul. — (Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L'Arche, 1955. Cent ans de théâtre)
    • Comme la physique en révolution vers 1905 eut besoin d’un autodidacte de génie nommé Einstein pour dépasser ses contradictions, on sait aujourd’hui qu’il en fut de même pour la nouvelle peinture française après ses percées des années 1860 et 1870 et qu’elle le trouva en Cézanne. — (Pierre Daix, Pour une histoire culturelle de l’art moderne : tome 1, De David à Cézanne, page 259 (chapitre XXI, « Cézanne ou le style », éditions Odile Jacob, 1998)
    • Comme Darwin, c’est en autodidacte qu’il obtient en 1844 son baccalauréat en lettres, celui de sciences mathématiques en 1846, puis la licence de mathématiques dès 1847, enfin sa licence de physique en 1848. Exemple saisissant par rapport à notre époque où la filière resserrée des cursus scolaires est considérée comme l’unique chance de réussite. — (Jean-Marie Pelt, La cannelle et le panda : les grands naturalistes explorateurs autour du monde, page 137, chapitre 22 (« Jean Henri Fabre et les trois coups de poignard »), éditions Fayard, 1999)
    • La guerre de 1914 était responsable de quelques lacunes dans le vocabulaire de mon père, qui les transmit à plusieurs générations. Il nous disait par exemple qu’un autodidacte est un monsieur qui conduit lui-même son automobile ou que la grande surprise se manifeste par un justaucorps subit. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 59)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe autodidacter
Indicatif Présent je m’autodidacte
il/elle/on s’autodidacte
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je m’autodidacte
qu’il/elle/on s’autodidacte
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
autodidacte-toi

autodidacte \o.to.di.dakt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de autodidacter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de autodidacter.
    • Le grand frère fraîchement déjonqué s’autodidacte le français — (Enrique Andreu Sanchez, Merlancolie, Publibook, 2002, page 64)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de autodidacter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de autodidacter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de autodidacter.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier