FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1836) De l’occitan birbo, « canaille », lui-même de l’italien birba, « vaurien, coquin ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
birbe birbes
\biʁb\

birbe \biʁb\ masculin

  1. (Péjoratif) Homme d’âge plus que mûr.
    • Comme il avait suffisamment payé à boire aux jeunes gens, on ne lui avait point fait le charivari ainsi qu’il est coutume de faire aux vieux birbes qui prennent des femmes de beaucoup moins âgées qu’eux. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Nos jeunes femmes n’ont pas le goût de se faire féconder par les vieux birbes qu’elles ne peuvent épouser que quand ils sont déjà perclus de douleurs et de rhumatismes souvent blennorragiques. — (Georges Anquetil & Jane de Magny, L’Amant légitime ou la bourgeoise libertine, 1923)
    • II se peut, pour tout salaire de ma périlleuse gymnastique, que je lorgne seulement quelques couples de vieux birbes jouant au bésigue. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Spectres-Bourreaux, 1932)
    • Il s’empresse d’indiquer le bon chemin aux provinciaux, il donne du feu aux plus hideux des bourgeois, il indique l’heure aux plus pressés des passants, il répond avec politesse aux prostituées, il suit les enterrements, il caresse la barbe des birbes. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, pp. 146-147)

SynonymesModifier

VariantesModifier

DérivésModifier


TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier